Premier jus d'acrylique.

 

                 Une envie de peindre un visage, quelques coups de crayon en esquisse et je m'évade aux grés du choix des couleurs, je préfèrerai que la tendresse l'illumine, je me perds dans des détails inutiles, le bonnet ne me plait guère, l'ensemble demande à être reproportionné, je reste un éternel insatisfait.

                 Michel LAMBERT.








Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site