Peinture à l'huile.

L' évolution de mon travail sur différentes toiles.

Le chevalier lancelot et la Fée de Brocéliande



 



Le Chevalier Lancelot du Lac s'en vient quérir l'épée magique auprès de la Fée de la forêt de Brocéliande.

Huile réalisée d'après photos. Après une esquisse rapide sur toile de lin,  je recouvre l'ensemble d'une première passe d'huile afin de situer les personnages et les couleurs de fond. Ensuite j'approfondi en recouvrant d'une deuxième passe en épaisseur chaque partie de la toile. Couleurs étalées sans adduction de liant, ni siccatif. Le travail effectué m'a demandé qu'une huitaine d'heures. Oeuvre réalisée par Michel LAMBERT. Elle est en région de Marseilles. 

 

 

La toile des mariés.













 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'astronaute à Lambert, huile à l'ancienne, peinture craquelée

 Cette toile vieille de près de quinze années fut réalisée à l'époque au couteau en un temps record, aujourd'hui je chercherai à prendre le temps de rechercher la perfection, je reconnais qu'au travers des coups de couteau répétés j'y trouve encore un beau reflet.               Michel LAMBERT.




 

La paysanne de Langast

 

  Lorsque je commence mon esquisse, je prends en modèle la photo de cette personne projetée sur grand écran. En premier lieu je calque l'ensemble, puis je trace au crayon gras à l'envers de la feuille  que je reporte sur la toile. Là, je repasse sur mes tracés qui laissent une empreinte légère de mon dessin.

  Ensuite je me laisse aller à rendre cette peinture extrêmement plaisante à mes yeux en essayant de reproduire la douceur et le détail de ce visage.

  La palette des couleurs vives et foncées est en moi, il faut que je me perfectionne dans la complexcité de mon travail et du choix de mes sujets.

                                              Michel LAMBERT.





 

 

l'indomptable portrait.

 

   Encore une envie de portrait, et pourtant c'est ce que je redoute le plus. Comme à l'habitude ce sera sans modèle, après une rapide esquisse, je commence mes applats à l'huile,  je me laisse aller dans mes délires de couleurs et de transformations, cette toile n'est toujours pas terminée, je la regarde tous les jours et tant que le soudain  désir ne me pousse pas vers elle, j'attends.

   Michel LAMBERT.












Côtes Bretonnes en huile.

 

         M'inspirant d'un paysage Breton,  j'ai laissé libre cours à mon inspiration, ma main  curieuse  d'étaler ses couleurs et d'exprimer la furie des eaux à parcourue cette toile de lin sans retenue.                                Michel LAMBERT











Le chasseur en sous-bois.

 

             Cette toile fut inventée, créé et réalisée à l'huile sur une toile de lin pour un chasseur solitaire. Esquisse au fusain suivi d'un jeu de couleur et d'ambiance d'automne. Travail rapide où la toile me servait de palette, le chien de base s'en est allé.              

             Michel LAMBERT.


















L'Espagnole.


                Lorsque j'ai débuté cette peinture, je me servais d'une image de film, bloquée sur écran, puis au fur et à mesure j'ai fini par oublier ce modèle, ma main à choisie ses couleurs, a modifié l'ensemble et m'a donné ceci. Peinture à l'huile sur toile de lin 19x24.

       Michel LAMBERT.









Le laboureur.

  Le laboureur est une toile à l'huile, malheureusement je n'ai pas le descriptif de sa création, cette photo ne représente que le tiers de son état, le travail terminé ne fut pas photographié.          Michel LAMBERT.





La toile du téléthon.

  Cette toile a été offerte pour un téléthon, à une vente aux enchères. Huile au couteau.  Michel LAMBERT.





Le Drac à Samoëns.

 Sujet traité d'après photo, l'endroit m'est familier, j'y pratiquais du ski de fond. Huile au couteau sur toile de lin de 46x38. Michel LAMBERT.





Village montagnard sous la neige.

 Sujet purement inventé, huile au couteau sur toile de lin de 55x46.       Michel LAMBERT.






Paysage de provence.

 Sujet traité à l'huile d'après plusieurs photos, grande toile.                 Michel LAMBERT.






Nature morte de Niort.

 Sur ce sujet, point de déroulement des travaux, c'est une huile sur lin. Michel LAMBERT.









La carpe d'Antoine.

 Sujet traité d'après photo, huile sur toile de lin, j'ai essayé de représenter du mieux que j'ai pu le milieu aquatique. Michel LAMBERT.















La Chapelle en Gausson.

 La Chapelle en Gausson est un petit hameau attenant à la commune de Gausson, peinture huile sur toile de lin, travail respectueux des lieux, difficultés à créer le plan central où devait figurer une vache gardée par une enfant, la représentation de la scène ne me satisfaisant pas, elle fut annulée. L'aspect rural des lieux est volontaire, afin d'imaginer l'époque où vécu une certaine personne.                 Michel LAMBERT.






























Clair de lune.

 Peinture huile à création rapide, mélange des couleurs à même la toile. Lin de 54x38. Michel LAMBERT.





Chef Amérindien.

 Toile exécutée très rapidement, le support servant de palette, toile de lin 41x27. Michel LAMBERT.





Amérindien aux loups.

 Huile sur lin réalisée sans modèle, crée l'impression du silence sous le poids de l'hiver. Toile 42x33.Michel LAMBERT.





Ruisseau en sous-bois.

 Paysage purement inventé, travail au couteau, volonté de créer une illusion de légende, lumière centrale, apparition. Huile sur toile de lin en 72x52.  Michel LAMBERT.





Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×